Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Paul Auvolat

2020, nous y sommes, et plus précisément pour ma part depuis le dernier solstice d'hiver cette année, le 22 décembre 2019 à 3h58 TU...

Noël aurait pu être fixé symboliquement à cette date (au-delà d'une Naissance qui se fît semble-t-il et plutôt, vers le printemps...) ? Mais la ressemblance eut été certainement trop forte avec d'anciens rites millénaires "Paganistes". Aussi, c'est le calendrier grégorien qui aura eu le dernier mot à imposer la fin officielle de l'année civile et donc le début de la suivante au 1er janvier.

Ce nouveau cycle s'annonce particulier avec ses espoirs, ses attentes, ses besoins de changements...et aussi ses dissensions et ses "tensions" (euphémisme) qui couvrent de plus en plus l'ensemble du globe...serait-ce une des conséquences en rapport avec l'accélération du Rythme du Temps ?

Voilà où nous en sommes, notre minuscule planète appelée autrefois et encore aujourd'hui pour certain(e)s "Notre Dame", est cependant d'une extrême fragilité aux yeux des espaces infinis, c'est un microscopique grain de sable, une nanoparticule, que dirai-je une picoparticule qui porte sur elle et en elle, une multitude de formes de vies qui n'existent que par elle.

Que celles-ci soient minérales, végétales, animales, humaines et bien plus il se peut (tout ne se voyant pas systématiquement au premier abord), c'est un biotope né d'un processus quasi miraculeux au regard des autres sphères de l'univers, un monde qui a pu et su évoluer parmi un ensemble de conditions excessivement rares pour lesquelles aucun statisticien n'aurait certainement misé si le problème lui avait été posé avant ce qui ne fût !

Devenu un patrimoine merveilleux, et cependant si vulnérable, ayant subi des progressions d'une infinie lenteur et à la fois des impulsions dynamisantes pour nos consciences à certains Carrefours Fondamentaux de l'Histoire, nous sommes aussi ses enfants, parfois aimants et respectueux, et parois aussi turbulents, voire méprisants. La palette des possibles semble maintenant remplie (*).

Alors que souhaiter pour 2020 ???

...quelques gestes simples comme il nous est dit dans les médias ? C'est une façon mielleuse à mon sens de minimiser nos efforts, c'est un peu comme nous rappeler de dire simplement "bonjour" le matin à sa mère et de continuer les insultes une fois sorti de la maison.

"...des gestes simples ?" En sommes-nous à ce simple stade à l'heure du tout connecté, de la voiture électrique autonome, de la reconnaissance faciale, de la notation des personnes, de l'intelligence artificielle, des exploitations de 100 000 vaches, des élevages d'animaux dans des conditions ignobles, de la recherche pour maximiser le ratio poids/viande où l'animal n'est plus qu'un simple "produit", des pollutions diverses terre-eau-air, de l'envoi des cendres de défunts dans l'espace, des effets migratoires en cours et à venir, du rachat de sa conscience par des sacrifices d'animaux, sans oublier le marché des prélèvements d'organes sur des enfants (ex : en Inde),...et je n'irai pas plus loin comme l'évoque Marc Jolivet dans un de ses sketch...! Que peut en penser "Notre Dame" sinon que d'en pleurer alors que nous tachons inconsidérément son Manteau d'azur dans lequel nous nous sustentons ?

"Le geste" ne sera pas composé de "simples gestes", nos ressources physiques s'épuisent et se transforment en polluants par rejets contre nous-même, la planète a également son rythme, cependant quand il y a conjonction des deux en phase "d'expiration", la situation impose des restrictions ...!

Et si tous nos développements (utiles pour certains, extravagants pour d'autres) peuvent se réaliser, c'est fondamentalement grâce (ou à cause) d'une seule source d'énergie me semble-t-il ...l'électricité !

Non par le fait qu'elle soit responsable de tout, mais par le fait qu'elle s'est intégrée dans tout, et sans laquelle rien ne fonctionnerai aujourd'hui.

Voyons en simple symbolique et pour rappels, les 4 Eléments (sans aller plus Haut) :

De bas en haut : Terre - Eau - Air - Feu, ou plus concrètement : Solide - Liquide - Gazeux - Igné

Ces 4 Eléments, lorsqu'ils sont conduits avec conscience et sagesse, participent en tant que Clés opératives à la réalisation de l'Oeuvre, à l'image des Travaux élaborés par le Compagnonnage (à transposer), et dans ce sens, c'est une Élévation.

A contrario il vaut de constater que ces 4 Eléments peuvent aussi être utilisés autrement, ex :

  • Terre (Solide) : Appropriation des semences nourricières...plus de récoltes possibles sans elles et leurs produits connexes
  • Eau (Liquide) : L'eau source de vie, un marché mondial
  • Air (Gazeux) : Les voies de communications (médias - réseaux) ...tout passe par là
  • Feu (Igné) : L'énergie électrique, son pilotage (ex Smartgrids, Linky) et l'énergie nucléaire

...alors quand pratiquement tout est sous contrôle et piloté pour "pactiser avec la matière" et je précise dans le sens de la soumettre, de l'astreindre et non de l'anoblir, souvenons-nous de la "loi du Balancier"...il ne peut rester trop longtemps sans rechercher son point d'équilibre, c'est la Loi de la Nature, toujours au-dessus de celle des hommes !

...Alors, puisse cette année inspirer, accompagner et encourager les chercheurs et chercheuses animés de la quête du Sens et de la vie, à développer des valeurs et des solutions correctrices durables en cohérence avec le Cycle que nous traversons, et que vous traverserez, merci à vous tous et à vous toutes pour vos innovations à venir, vos découvertes, vos idées transformatrices au service de la Vie.

Avec tous mes encouragements et le soutien de ce qui Est.

Jean-Paul Auvolat

(*) faisant également partie de ce système

RFBCN200101

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article